CHASSE ACTU

Bécassine sourde

bécassine sourdeCaractéristique :

Elle est nettement plus petite que la bécassine des marais. Lles principales différences sont les suivantes :

• Taille 170 à 190 mm. Envergure 360 à 420 cm (environ 30% moins grande que la bécassine des marais).

• Bec plus court : environ 40 mm contre 60 à 80 mm pour la bécassine des marais.

• La tête présente une ligne noire depuis la base de la mandibule supérieure jusqu’à la calotte crânienne. Cou et poitrine beige rosé, rayés et tachetés

de brun. Au dessus de chaque oeil elle porte un fin sourcil noir. Nuque brune, ponctuée de pâle

• La queue ne comporte que 12 rectrices (pas de blanc au niveau des rectrices).

• Son poids moyen est de 65g, pouvant osciller entre 33 et 91g

 

Parc de chasse de Baville

Comportement et reproduction :

En période de reproduction, la bécassine sourde fréquente des marais herbeux ou à sphaigne avec des laîches, des joncs et des prêles. Chez nous, la bécassine sourde fréquente, en général, les mêmes territoires que la bécassine des marais avec des préférence pour les zones plus inondées et plus denses en végétation. Elle affectionne particulièrement les landes à molinie.

Cette espèce est fortement migratrice mais la connaissance de ces déplacements reste très limitée.La bécassine sourde niche au Nord de la Scandinavie à la Sibérie Orientale.

Elle hiverne un peu partout sur les côtes de la Méditerranée et dans les zones littorales de l’Europe de l’Ouest : Grande Bretagne, Pays Bas, Danemark.En France, elle est présente sur la façade Atlantique, du Nord à la Gironde.

La bécassine sourde à sensiblement le même processus de reproduction que la bécassine des marais. Le nid est installé sur une touffe, une élévation de terrain et garni d’herbes sèches et de feuilles. L’installation du nid se fait, en généralement dans des lieux nettement plus humides que ceux fréquentés par la bécassine des marais. La ponte peut compter 3 ou 4 oeufs. Il semble que la femelle couve seule de 22 à 24 jours. Peu d’auteurs donnent des indications quant à l’élevage des jeunes et de leur dispersion post-émancipatoire.

 

Alimentation :

Comme la bécassine des marais, la bécassine sourde se nourrit essentiellement de proies animales invertébrées. Elle a cependant un régime alimentaire plus insectivore que sa consoeur. Graines et grit sont très présents.

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 5 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 5 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 6 jours