CHASSE ACTU

Garrot à oeil d'or



garrot à oeil d'orCaractéristiques :

C'est un canard de 38 à 43 cm de long avec une envergure de 63 à 75 cm, pesant entre 500 et 1 200 g (nette différence entre le mâle et la femelle, respectivement 700-1 200 contre 500-800).


Il est trapu avec une grosse tête triangulaire et un petit bec. Le mâle a la tête noire avec des reflets vert métalliques et une tache ronde et blanche entre le bec et l'œil qui est jaune, à l'origine de son nom. Le dos et l'arrière sont noirs et tout le reste du corps est blanc. En éclipse, le plumage est semblable à celui de la femelle.

La femelle a une tête brun chocolat, un collier et la poitrine blanchâtre. Le reste du corps est gris-brun.


En vol, mâle et femelle ont une tache blanche sur laines.

 

Parc de chasse de Baville

Comportement et reproduction :

Cet oiseau farouche s'observe généralement en couples ou petits groupes, parfois mêlés d'autres canards. Il est moins grégaire que la plupart des autres canards plongeurs. Lorsqu'il nage, il est profondément enfoncé dans l'eau et c'est le meilleur plongeur du groupe, car il s'éloigne plus en mer que les autres espèces. Son vol très rapide produit un sifflement aigu mais mélodieux. La parade du mâle est très caractéristique. Dès les premiers beaux jours, il renverse la tête vers l'arrière en étirant le cou, bec levé, en battant de temps à autre l'eau avec leurs pattes.

Canard nichant typiquement sur les lacs, les étangs et les cours d'eau lents. En hiver, il est présent surtout sur les eaux côtières.

En Europe, il niche dans les régions septentrionales (Scandinavie et nord de la Russie). Il hiverne en petit nombre plus au Sud. En France, on observe de nombreux hivernants sur les côtes comme sur les lacs et les cours d'eau à l'intérieur des terres, principalement dans la moitié nord de la France.


La femelle pond une couvée par an de 8 à 11 œufs de fin mars à juin. Le nid est dans un trou d'arbre ou dans un ancien nid de pic noir. La cavité est garnie de duvet de la femelle. Elle peut se trouver entre 2,5 et 5 mètres de haut, parfois assez loin de l'eau. Le garrot est fidèle au site de nidification.

 

Alimentation :

C'est un excellent plongeur, la plongée en moyenne de 25 à 35 secondes peut aller jusqu'à 55 secondes. La profondeur variant entre 1 et 7 mètres. Ils sont plutôt carnivores, mollusques, petits crustacées, insectes, larves, vers et petits poissons. Ils peuvent manger des algues, bourgeons, pousses et graines de plantes aquatiques mais dans une moindre mesure.

 

 

 

garrot à oeil d'orCaractéristiques :

C'est un canard de 38 à 43 cm de long avec une envergure de 63 à 75 cm, pesant entre 500 et 1 200 g (nette différence entre le mâle et la femelle, respectivement 700-1 200 contre 500-800).


Il est trapu avec une grosse tête triangulaire et un petit bec. Le mâle a la tête noire avec des reflets vert métalliques et une tache ronde et blanche entre le bec et l'œil qui est jaune, à l'origine de son nom. Le dos et l'arrière sont noirs et tout le reste du corps est blanc. En éclipse, le plumage est semblable à celui de la femelle.

La femelle a une tête brun chocolat, un collier et la poitrine blanchâtre. Le reste du corps est gris-brun.


En vol, mâle et femelle ont une tache blanche sur laines.

 

Comportement et reproduction :

Cet oiseau farouche s'observe généralement en couples ou petits groupes, parfois mêlés d'autres canards. Il est moins grégaire que la plupart des autres canards plongeurs. Lorsqu'il nage, il est profondément enfoncé dans l'eau et c'est le meilleur plongeur du groupe, car il s'éloigne plus en mer que les autres espèces. Son vol très rapide produit un sifflement aigu mais mélodieux. La parade du mâle est très caractéristique. Dès les premiers beaux jours, il renverse la tête vers l'arrière en étirant le cou, bec levé, en battant de temps à autre l'eau avec leurs pattes.

Canard nichant typiquement sur les lacs, les étangs et les cours d'eau lents. En hiver, il est présent surtout sur les eaux côtières.

En Europe, il niche dans les régions septentrionales (Scandinavie et nord de la Russie). Il hiverne en petit nombre plus au Sud. En France, on observe de nombreux hivernants sur les côtes comme sur les lacs et les cours d'eau à l'intérieur des terres, principalement dans la moitié nord de la France.


La femelle pond une couvée par an de 8 à 11 œufs de fin mars à juin. Le nid est dans un trou d'arbre ou dans un ancien nid de pic noir. La cavité est garnie de duvet de la femelle. Elle peut se trouver entre 2,5 et 5 mètres de haut, parfois assez loin de l'eau. Le garrot est fidèle au site de nidification.

 

Alimentation :

C'est un excellent plongeur, la plongée en moyenne de 25 à 35 secondes peut aller jusqu'à 55 secondes. La profondeur variant entre 1 et 7 mètres. Ils sont plutôt carnivores, mollusques, petits crustacées, insectes, larves, vers et petits poissons. Ils peuvent manger des algues, bourgeons, pousses et graines de plantes aquatiques mais dans une moindre mesure.

 

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 6 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 6 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 7 jours