CHASSE ACTU

Sarcelle d'été

sarcelle d'étéLa sarcelle d'été, canard de surface, appartient à la famille des anatidés (cygne, oie, autres canards). Elle est présente en France uniquement de mars à octobre, contrairement à la sarcelle d'hiver qui fréquente notre pays toute l'année.

 

Caractéristique :

 

Pesant en moyenne 400 grammes, elle est proche de la sarcelle d'hiver qui est légèrement moins grande.

De mars à juin, le mâle possède un plumage nuptial caractéristique : tête marron traversée d'un long et large sourcil blanc, dos et poitrine mouchetés de brun, longues plumes noires et blanches retombant des épaules sur les flancs gris finement striés de noir.

La femelle ressemble beaucoup à celle de la sarcelle d'hiver mais s'en distingue par les deux raies pâles qui traversent la joue.

En été et au début de l'automne, les mâles ont un plumage ressemblant à celui de la femelle (plumage "d'éclipse") ce qui rend difficile la distinction des sexes.

 

Parc de chasse de Baville

Comportement et reproduction :

La sarcelle d'été niche en eau douce dans les marais, les prairies marécageuses et les étangs peu profonds et de faible taille riches en nourriture, bordés de végétation aquatique abondante et de zones herbeuses inondées.


Dès le mois d'août, les sarcelles d'été quittent leurs aires de reproduction pour se concentrer en groupes de plusieurs milliers d'individus sur des grands plans d'eau d'Afrique tropicale (deltas du Sénégal et du Niger, lac Tchad).

En France, sa distribution est ponctuelle et clairsemée dans la plupart des régions. Son abondance est relativement plus forte dans le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, la Champagne, la Normandie, les Pays de Loire et la région Rhône-Alpes.

La migration à travers notre pays vers l'Afrique a lieu en août et septembre et se déroule discrètement. Le retour s'effectue à partir de fin février avec un pic migratoire en mars.

C'est la seule espèce de canard à quitter totalement notre pays en hiver.


Les couples se forment sur leurs lieux d'hivernage africain, la reproduction s'étalant de la mi-avril à la fin mai dans les pays d'Europe du nord (Russie, Scandinavie,) et d'Europe centrale. La femelle pond de 8 à 9 oeufs qu'elle couve durant 21 jours. Le nid, parfois situé à quelques dizaines de mètres de l'eau, est installé dans la végétation haute naturelle ou cultivée. Les jeunes volent à 6 semaines.

La sarcelle d'été se reproduit en faible densité en Europe de l'ouest. Elle est plus abondante en Europe de l'est et surtout dans l'ex-URSS qui accueille 90 % de la population nicheuse.

En France, l'effectif nicheur, estimé entre 230 et 500 couples, est en diminution depuis plusieurs années.

 

Alimentation :

 

Son alimentation se compose principalement de graines, surtout en hiver, mais aussi d'insectes, de crustacés et de vers. Elle se nourrit en eau peu profonde en nageant la tête au ras de l'eau, ou faiblement immergée.

 

Communauté