CHASSE ACTU

Test bouchon et oreillettes électroniques pour la chasse



 

test-oreillette électronique chassePour ce premier test Chasse Passion, nous avons décidé de choisir un produit indispensable à tous chasseurs, mais encore trop peu utilisé : les oreillettes de protection auditive. En effet, malgré une prise de conscience timide la majorité des chasseurs chassent sans aucune protection. Le constat est pourtant accablant tant l’immense majorité des chasseurs (72%) souffrent de problème d’audition. Le « moins grave » est certainement la perte de cette audition en vieillissant, mais certains connaissent des problèmes bien plus jeune et souffre notamment d’acouphène très pénible à vivre.

Il existe aujourd’hui de nombreux produits pour prévenir ces risques, c’est pourquoi nous avons choisi de les tester. Pour se faire avons choisi la société Alvis qui possède de nombreuses références destinées aux chasseurs. Nous  avons choisi de ne pas tester de casque électronique qui sont désormais répandu et on fait l’objet de nombreux test déjà.

Parmi la gamme disponible nous avons sélectionnés 2 produits de protection aux caractéristiques et aux prix nettement différent : le bouchon MK4 et l’oreillette électronique Alvis chasse.


C’est durant le 2ieme week-end d’ouverture de la chasse que nous avons choisi de tester nos oreillettes. Un week-end idéal puisqu’il le samedi était une journée de chasse aux grands gibiers (battue) et le dimanche une journée de chasse en plaine devant soit. Le tout entrecoupé d’une flamboyante passé aux canards !

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 5 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 5 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 6 jours