CHASSE ACTU

Le griffon korthals

griffon-korthals

Caractéristiques :

Rustique, il se remarque d'abord par son poil épais, rude, mais pas crépu. Son air intelligent est charmant. Sa tête est grande et ne comporte pas de poils longs, mais se caractérise par une moustache et des sourcils. Son museau est assez long et large, son nez légèrement busqué. Ses oreilles, moyennes, sont plates, son cou dégagé, sans fanon, et sa poitrine profonde. Sa robe est gris-bleu avec du brun, entièrement brune ou blanche avec beaucoup de brun. Ses grands yeux sont jaune foncé ou brun clair.

Parc de chasse de Baville

 

Aptitudes à la chasse :

Chien costaud et rustique, protégé par un poil rude, le korthals est avant tout un spécialiste du marais. Il se révèle également particulièrement utile pour les fourrés épais, et de nombreux bécassiers l'ont adopté. Il se comporte aussi très bien en plaine et son arrêt est ferme. Il fait enfin un retriever hors pair et est le plus populaire des griffons d'arrêt.

Alimentation :

Ses besoins sont raisonnables. Rustique, il apprécie autant une alimentation industrielle que faite maison. Il faudra compter environ 430 g de viande par jour pour une ration ménagère et le double en période de chasse.

 
Conseils :
Education

Malgré son apparence, c'est un chien sociable et docile. Facile à éduquer, il ne demande qu'à apprendre patiemment son métier de chasseur.

En ville

Il vit bien en ville, à condition de sortir régulièrement. C'est un parfait compagnon, affectueux, gentil et sociable.

 
 

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 5 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 5 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 6 jours