CHASSE ACTU

Basset hound

basset-hound

Caractéristiques :

Ce chien bas sur pattes est « consistant » tout en demeurant élégant. Ainsi, une peau lâche ne nuit pas à son style. Sa tête est typique : de largeur moyenne au front, elle s'amincit légèrement vers le museau qui, lui, est sec. Son crâne est bombé, en forme de dôme. Les oreilles, attachées bas en dessous de la ligne de l'œil, sont très longues. Les membres antérieurs sont courts. Le corps est long et bien descendu. L'arrière-train est très musclé. Sa robe est tricolore (noir, feu et blanc) ou bicolore (citron et blanc).

Parc de chasse de Baville

 

Aptitudes à la chasse :

Sélectionné par des maîtres d'équipage anglais à partir de courants français, le basset hound est aujourd'hui encore spécialisé dans la chasse du lièvre. Rapide pour sa taille, il peut également chasser toutes les espèces de grand gibier, et principalement le chevreuil.

Alimentation :

Une alimentation équilibrée, qu'elle soit maison ou pas, est nécessaire pour sa bonne santé et ses performances. II faut compter 500 g de viande par jour pour une ration ménagère, et plus en période de chasse. En dehors du ou des repas, il faut éviter à tout prix de lui donner à grignoter.

 
Conseils :
Education

C'est un chien docile, mais au caractère bien trempé. Il faut iui laisser le temps de comprendre. À cette condition, il fera un fidèle compagnon.

En ville

Devenu souvent exclusivement chien de compagnie, il peut vivre en appartement, mais ne devient pas pour autant un chien apathique. Au contraire, il a besoin de sorties quotidiennes et de promenades plus longues de temps à autre, même hors des périodes de chasse.

 
 

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 6 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 6 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 7 jours