CHASSE ACTU

Teckel à poil dur

teckel-poil-dur

Caractéristiques :

Il est probablement né du croisement du teckel à poil ras, du schnauzer, du pinscher et du dandie-dinmont, ce qui lui donne des caractéristiques un peu particulières par rapport aux autres teckels. Le standard de tous les teckels est le même ! Près de terre, compact, il ne doit pas paraître lourd ni trop fin. Sa tête est allongée et se rétrécit jusqu'à la truffe. Ses yeux, ovales, sont placés sur le côté. Ses oreilles sont attachées haut et en arrière, contre la joue. Son cou est musclé et dégagé. Ses membres antérieurs sont très musclés pour le travail sous terre. Sa robe peut être uni-colore (rouge, jaune-rouge, jaune), bicolore (noir, marron, gris, blanc avec des marques feu) ou arlequin (fond de la robe brun clair, gris clair ou même blanc, avec des taches brun foncé, jaune foncé ou noires), parfois bringée.

Parc de chasse de Baville

 

Aptitudes à la chasse :

La grande spécialité du teckel à poil dur est la recherche au sang du grand gibier blessé. C'est aussi un excellent leveur de gibier et un broussailleur. Il est courageux, mordant et tient ferme. Son odorat est très développé. Chasseur de blaireaux et de renards hors pair, il est peut-être le plus polyvalent de sa catégorie. II existe en taille standard (environ 7 kg), nain (4 kg) et kaninchen (3,5 kg). Le kaninchen, dont la petite taille lui permet de pénétrer dans les terriers les plus petits, a été créé spécialement pour la chasse au lapin.

Alimentation :

En temps normal, il faut compter environ 190 g de viande par jour et ne pas aller au-delà, car il pourrait devenir obèse. Sa ration sera doublée en période de chasse.

 
Conseils :
Education

Mieux vaut avoir déjà une expérience de la vie canine avant de porter son choix sur le teckel à poil dur, qui n'est pas le plus facile à dresser des trois sujets.

En ville

Ce teckel, rustique peut cependant vivre aisément en appartement.

 
 

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 6 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 6 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 7 jours