CHASSE ACTU

Irish terrier

irish-terrier

Caractéristiques :

II a l'aspect d'un chien actif, agile, tout en muscles et en nerfs, avec beaucoup de substance, mais en même temps sans lourdeur, la vitesse et l'endurance étant essentielles au même titre que la puissance. Il ne doit être ni grossier dans ses formes ni compact et trapu. Les lignes de sa construction suggèrent la vitesse et offrent une silhouette élégante de coursier. Le crâne est plat et plutôt étroit entre les oreilles qui sont d'épaisseur modérée, bien attachées sur la tête et tombant en avant contre les joues. Le cou doit être de bonne longueur et s'élargir graduellement vers les épaules, bien porté, exempt de fanon. La queue doit être suffisamment forte, avec de la substance, et assez longue : la coupe aux trois quarts est considérée comme étant « à peu près ce qu'il faut ». Les poils sont très serrés. La couleur doit être unicolore : rouge vif, froment rouge ou rouge-jaune sont les plus recherchées. Le blanc apparaît parfois sur le poitrail et aux pieds.

Parc de chasse de Baville

 

Aptitudes à la chasse :

Il est possible que le terrier irlandais soit le plus ancien des terriers d'Irlande. En plus de la robe rouge, il existait parfois des noir et feu et des bringés. Les terriers irlandais à robe rouge ont fait leur apparition dans les expositions anglaises et américaines et ont remporté un vif succès. Chien de garde, chien de chasse à courre et à tir ..son utilisation est des plus variées.

Alimentation :

Ce chien polyvalent doit être nourri en fonction de son activité. Certains sujets sont quelque peu goinfres, d'autres davantage « fines gueules », cela dépend des lignées et de la taille des chiens. Industrielle ou ménagère, la ration devra donc suivre ces critères.

 
Conseils :
Education

Tout en étant plein d'allant et capable de se faire respecter de ses congénères, c'est un chien d'une fidélité remarquable. Il a bon caractère et est affectueux mais, s'il est attaqué, a le courage du lion et combattra jusqu'au bout.

En ville

Il est réputé pour s'adapter à tous les climats. Aussi, la vie citadine n'est pas contre-indiquée. Du point de vue entretien, outre un brossage régulier, il faut compter trois ou quatre épilations par an.

 
 

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 5 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 5 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 6 jours