CHASSE ACTU

Jack russel terrier

jack-russel-terrier

Caractéristiques :

Ce petit terrier, bâti pour la vitesse et l'endurance, ne mesure pas plus de 33 cm pour les femelles et 35 cm pour les mâles. Sa robe peut être blanche, blanche avec des marques feu, citron ou noires, de préférence limitées à la tête ou à la naissance de la queue. Son poil est rêche, serré et dense, et peut être lisse ou dur. Le crâne est plat avec des oreilles petites, en forme de V, tombant vers l'avant et portées contre la tête. Le dos est droit et solide. Le fouet, droit, est attaché haut et écourté.

Parc de chasse de Baville

 

Aptitudes à la chasse :

En Angleterre, le jack russel terrier est utilisé pour faire sauter le renard devant les fox-hounds lors des chasses à courre. II excelle aussi dans les buissons et les fourrés. On peut également l'utiliser pour le lapin, voire le grand gibier. Un sanglier ne lui fait pas peur. En toutes circonstances, il se montre tenace et courageux.

Alimentation :

Il est nécessaire d'être constant dans les quantités et les horaires. Ce chien est un peu délicat, et il convient de surveiller qu'il mange bien sa ration. Il a tendance à être un peu gourmand; soyez ferme et ne le laissez pas mendier à table.

 
Conseils :
Education

Le jack russel n'est pas difficile à dresser, car il n'essaie pas d'imposer, comme d'autres terriers, son caractère. Doux, affectueux et surtout ardent, il nécessite une éducation sévère mais douce et intelligente pour vivre à la maison.

En ville

Il s'adapte bien à la ville, mais a besoin d'au moins une heure de promenade par jour, quel que soit le temps. Un jardin clôturé lui est nécessaire pour des sorties courtes,car c'est un chien vil et prêt à fuguer. Il s'entend plutôt bien avec les autres chiens.

 
 

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 5 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 5 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 6 jours