CHASSE ACTU

 

La chambre :

La chambre est le lieu où l'on introduit la cartouche. La pluspart de nos fusils sont chambrés à 70mm. D'anciens fusils étaient chambré 65mm voir 67mm. Il faut donc faire attention et ne pas insérer de cartouches plus grandes que la chambre. dans le cas contraire cela ne pose pas de problème.


Le verrou :

Le rôle des verrous est de maintenir le fusil fermé lors du tir. Ils sont commandés en général par une clé placée sur la queue de bascule. Généralement les fusils sont munis de 2 verrous. Mais des marques de luxe comme Merkel fabriquent des fusils avec 3 verrous.

 

La masse :

La masse et l'équilibre d'un fusil sont très liés. Ce sont des données importantes, tout comme la crosse elles peuvent gêner le tir. Si les masses sont mal réparties l'équilibre en sera troublé et vos tirs par la même occasion. Un centre de gravité trop en arrière fait tirer trop haut et un centre de gravité trop en avant fait tirer vers le bas.

La masse de l'arme doit être étudiée en fonction du chasseur, de sa taille et de sa corpulence. Des fusils peuvent allez de 2.5 à 4 kg. Un chasseur qui chasse en sous - bois ou qui marche beaucoup devra de préférence avoir une arme légère. Un chasseur de gros privilégiera une arme de poids conséquent. Il faut savoir que plus le fusil est léger et plus le recul est vif.

L'équilibre s'établit entre la partie crosse et la partie canon. Un fusil bien équilibré devra tenir à l'horizontale lorsqu'on le tient au niveau de la bascule.

 

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 3 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 3 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 4 jours