CHASSE ACTU

 

Souvent appelées automatiques, elles sont comme le fusil automatique injustement nommées. Elles fonctionnent par emprunt de gaz, pour réarmer la cartouche suivante.


Les carabines semi-automatiques sont typiquement des armes de battue et elles jouissent en France d'une certaine vogue, alors qu'elles sont pratiquement inutilisées en Europe centrale, où, il est vrai, le grand gibier se chasse surtout à l'approche et à l'affût.


Elles sont sensiblement plus lourdes et légèrement moins précises que les carabines manuelles (à des distances dépassant la centaine de mètres). Cette moindre précision étant due au fait que le mécanisme se met en mouvement et ébranle l'arme avant que la balle n'ait quitté le canon. Notre législation a réduit la capacité de ces armes à 3 coups et elles sont interdites dans certains pays. Dans certaines chasses, ces armes ne sont pas admises pour des raisons d'éthique.


La carabine semi automatique la plus connue est certainement la BAR.


Elles présentent l'avantage en battue de pouvoir doubler, voir tripler rapidement. Cet avantage peut cs transformer en inconvénient si un chasseur ne sait pas retenir ses coups et tire à des distances ou dans des situations inconsidérées.

 

 

carabine semi-automatique

 

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 3 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 3 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 4 jours