CHASSE ACTU

La préfecture de Moselle organise une battue avec 700 chasseurs !


C’est clairement une mesure sans précédent qu’a choisi de mettre en place la préfecture de Moselle en signant un arrêté le 7 février dernier.

sanglier-battue-thionville

Pour lutter contre la surpopulation de sangliers aux alentours de Thionville, dans l’Est de la France, la préfecture a choisi d’organiser une battue administrative avec quelques 700 chasseurs : 174 traqueurs et 526 postés. La battue doit couvrir environ 100km² (10 km sur 10 km) au nord de Thionville, près de la Frontière Allemande et Luxembourgeoise. Parmi les communes chassées, on retrouve Waldweistroff, Menskirsch, Freistroff, Saint-François-Lacroix, Guersling, Bouzonville et Neunkirschen-lès-Bouzonville. On ne sait pas encore à ce jour comment, ni qui exactement, va mettre en place cette battue « record », on sait en revanche qu’elle fait déjà fortement jaser…

Ce sont les chasseurs du coin qui sont les 1ers étonnés, consternés même. Beaucoup ne comprennent pas cette mesure gigantesque, alors que la population de sangliers, certes importante, n’a pas occasionné beaucoup plus de dégâts que les années précédentes. Sur le secteur concerné par la battue administrative, 44ha de dégâts ont été déclarés en 2016. Un peu plus qu’en 2015, mais pareil qu’en 2013. À travers cette battue, les chasseurs mosellans craignent de voir massacrer la population, et imaginent déjà le pire pour la saison de chasse 2017-2018. Mais ce qu’ils redoutent surtout le plus se sont les accidents… Même si le territoire à couvrir est grand, 526 postés en même temps (comment sont-ils choisis ?) cela pose nécessairement des questions sur la sécurité. Et que dire de l’image de la chasse auprès du grand public ?

Le pavé dans la marre est jeté, gageons que cet article ne sera pas le dernier sur la « battue du siècle », et que d’ici le 25 février beaucoup d’encre devrait encore couler !


Communauté