CHASSE ACTU

La carte Européenne d'armes à feu

Depuis le 30 septembre 2013, la carte européenne d’armes à feu est indispensable pour tout chasseurs Français souhaitant voyager en Europe accompagné de ses armes de chasse.

L’obtention de la carte européenne d’armes à feu est assez facile, vous devez être de nationalité Française et résider en France, vous aurez aussi à prouver votre légitimité de posséder les armes que vous souhaitez inscrire sur la carte.

Le Préfet délivre les cartes européennes d’armes à feu qui sont valables pour une durée de 5 ans, il est très aisé d’ajouter une arme supplémentaire sur votre carte, une visite à la (sous) Préfecture vous sera nécessaire.

Les démarches à effectuer et documents à fournir pour obtenir une carte européenne d’armes à feu :

     - Télécharger et compléter le formulaire CERFA n°10832*02 disponible ci-dessous

     - Une photocopie de votre pièce d’identité

     - Deux justificatifs de domicile différents

     - Une copie du récépissé de déclaration (ou d’enregistrement) des armes que vous souhaitez ajouter à votre carte

En cas de vente, vol ou perte d’une arme inscrite sur votre carte européenne d’arme à feu, il vous faudra faire rectifier votre carte auprès du Préfet dans le mois qui suit l’événement.

Lorsque la durée de validité de votre carte arrive à son terme, il vous faudra réitérer cette procédure.

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 4 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 4 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 4 jours